Historique de l’association

La création du Réseau Ado 66 a été réalisée dans le cadre de la circulaire du 3 mai 2002 relative à la prise en charge concertée des troubles psychiques des enfants et adolescents en grande difficulté et découlait de la nécessité de faire du lien entre les institutions concernées par le problème des adolescents difficiles.
Après plusieurs réunions d’échange entre les différents partenaires du département intéressés par cette thématique (établissements sanitaires et médico-sociaux, Éducation Nationale, Conseil Départemental, Justice…), ce projet de réseau, fortement soutenu par l’Agence Régionale d’Hospitalisation, s’est concrétisé par la signature d’une charte et d’une convention.
Le 1er janvier 2006, naissait « Ado 66 ».
De 2006 à 2009, le Réseau a été principalement porté par le Centre Hospitalier de THUIR mais en 2010, l’ARS a demandé qu’il s’adosse sur une structure indépendante de toute institution ou établissement partenaire et/ou membre du réseau.
Ainsi, en décembre 2010, le réseau « Ado 66 » s’est érigé en association Loi 1901 composée des partenaires antérieurs et reposant sur une cellule de coordination. Le Conseil d’Administration est, à ce jour, composé des huit membres fondateurs et peut accueillir jusqu’à douze membres.

Membres du conseil d’administration

Président (Directeur Général de l’Association Joseph Sauvy) : Mr BARBE Yves
Vice-Président (Président de l’Enfance Catalane) : Mr COLOMER Alain
Trésorier (Directeur IME et SESSAD La Mauresque des OPASR) : Mr PALAZON José
Trésorière adjointe (Directrice de l’IDEA): Mme DE GUARDIA Marie-Laure
Secrétaire (Administratrice ADPEP) : Mme PAYRE Rose-Marie
Secrétaire suppléante (Présidente de Parenthèse) : Mme DESPLAN Mariette
Directrice Enfance Famille Conseil Départemental : Mme LEMOINE Isabelle
Médecin psychiatre CH Thuir : Mr GALAN Jean-Yves

Membres associés du conseil d’administration
Substitut du Procureur : Mme SCHUMACHER Sylvaine
Directeur Territorial de la PJJ : Mme MOUGLI Khaddouj
Directeur académique des services départementaux de l’Education Nationale des P.O : Mr ROUQUETTE Michel
ou Chef de service SVE à l’Education Nationale : Mme MOREAUX Laetitia

 

Ses Missions

- Favoriser la synergie des acteurs et la mise en œuvre d’une prise en charge globale, pluri-professionnelle et pluri-institutionnelle (articulation entre les champs du médical, psychologique, social, éducatif et juridictionnel et décloisonnement des secteurs d’intervention).
- Veiller à la continuité des suivis et accompagnements, à la cohérence des diverses interventions et à une offre de prestations adaptées au public (individuelles/collectives, internes/externes …).
- Améliorer la prévention notamment par le biais de la surveillance des clignotants retenus comme pertinents par les intervenants et précurseurs de situations à suivre.
- Mettre en œuvre des actions de communication et d’information en direction des partenaires du département ainsi que l’organisation de formations communes aux acteurs concernés.

 

C’est un dispositif qui s’adresse

À des professionnels s’occupant d’adolescents en difficulté, pour une réflexion commune et des échanges sur leur situation, pour une prise en charge et/ou un accompagnement adaptés.

 

Pour

Des jeunes de 10 à 21 ans, en difficultés familiale, éducative, affective, scolaire, psychologique générant une instabilité qui dépasse les capacités de réponse des différentes institutions agissant séparément.

 

Missions principales

Développement du travail en réseau auprès des professionnels de l’Adolescence dans les Pyrénées Orientales : créer des liens et un partage d’expériences en vue de décloisonner les interventions des membres du Réseau Ado 66.Faire émerger des propositions d’intervention adaptées aux situations actuelles des adolescents en difficulté et accompagner leur parcours dans le cadre du suivi par le Réseau.

 

Comment ?

- En coordonnant l’accès aux soins ainsi que les relais de prise en charge.
- En optimisant l’accès aux droits.
- En offrant un appui technique concernant l’appréhension clinique de la situation de l’adolescent.
- En favorisant le partage des informations entre les différents intervenants.
- En promouvant des actions de sensibilisation et d’information auprès des intervenants.
- En améliorant le dépistage et la prévention des situations de rupture.
- En favorisant l’implication des parents dans l’élaboration des projets thérapeutiques et éducatifs définis avec l’ensemble des intervenants.
- En améliorant la formation des professionnels qui interviennent auprès d’adolescents en difficulté (quel que soit leur mode d’exercice et leur champ de compétences).
- En formalisant des outils communs et le partage des pratiques.
- En repérant les besoins du territoire, en les faisant connaître et en essayant d’apporter des réponses.

 

Avec quels moyens ?

Cellule de coordination

Rôle et missions :
- Coordonner le dispositif
- Piloter et développer le partenariat
- Accompagner le suivi et la mise en œuvre des prises en charge globales des adolescents inclus dans le Réseau
- Mettre en place des actions d’information, sensibilisation et prévention
- Animer les comités de pilotage, les comités techniques et les groupes de travail
- Repérer des besoins, proposer de nouvelles pistes de réflexion et susciter l’émergence de projets
- Intervenir dans l’aide au montage de ces projets
- Participer au suivi et à l’évaluation de leur mise en œuvre

Composition de l’équipe :
- Coordinatrice
- Psychologue
- Secrétaire

Comité technique
Le comité est animé par la coordonnatrice de la cellule de coordination. Il est composé des référents du Réseau Ado 66.
Le Comité Technique peut solliciter des professionnels qualifiés pouvant l’assister dans l’élaboration des projets individuels. En particulier, et sous réserve de leur acceptation, il peut faire appel à des représentants des services déconcentrés de l’État, concernés par l’objet de l’association.
Le Comité Technique est chargé de l’élaboration des projets individuels.
Il peut, ponctuellement, élaborer tout protocole améliorant la qualité des réponses aux besoins des usagers.

Comité de Pilotage Technique
Composition :
Responsables représentatifs des champs d’intervention du Réseau Ado 66 ayant pouvoir de décision et de mobilisation des acteurs (établissements, institutions sanitaires, médico-sociales, sociales, scolaires, de formation professionnelle, éducatives, judiciaires, l’ensemble des associations et des praticiens libéraux, intervenant dans le champ de l’adolescence.)
http://reseauado66.fr/wp-content/uploads/2016/08/Capture.png
Missions :
Il se réunit 2 ou 3 fois par an, pour :
Donner à la cellule de coordination ses orientations techniques, en suivre la réalisation et la soutenir en tout point dans son activité, en constituant un lieu de débats et d’échanges de points de vue sur les difficultés qui se posent et les moyens d’y remédier concrètement.
Faire toute proposition d’amélioration au fonctionnement du Réseau Ado 66 et produire les documents constitutifs nécessaires.
Promouvoir et organiser les formations inter disciplinaires utiles.
Faire émerger les problématiques transversales qui pourront être reprises en groupes de travail.
Constituer des groupes de travail thématiques en fonction des difficultés rencontrées par les opérateurs et accompagner la mise en œuvre d’outils.
Organiser l’évaluation.

La cellule de coordination participe au Comité de Pilotage Technique, en assure le secrétariat et l’animation.
Ce Comité présente ses travaux à l’Assemblée Générale du Réseau Ado 66.

 

Financement du Réseau ADO 66

-ARS
-Convention Cadre Conseil Général 66/Réseau ADO 66